© 2019 par Nicolas TAVERNIER

Créé avec Wix.com

73 Chemin des Vents

Grand Cœur

73260 AIGUEBLANCHE

www.randonordique.org

  • White Google+ Icon
  • Twitter Clean
  • facebook

5 secrets sur la marche nordique

Si la marche nordique a autant de succès, c'est parce qu'elle combine tout un ensemble de bienfaits sans un quelconque inconvénient. Si vous hésitez encore à vous y mettre, RANDO-NORDIQUE vous dévoile 5 secrets qui vont vous faire craquer.

 

Votre tante s'y est mise, votre enfant vous incite à en faire, votre meilleur ami a déjà commandé ces bâtons... mais pourquoi donc se passionnent-ils tous pour ce sport, la marche nordique ? Après tout, marcher avec des bâtons n'est pas révolutionnaire. Qui n'a jamais ramassé des morceaux de bois pour s'en faire une canne ? Après avoir découvert ses secrets, vous comprendrez mieux le pourquoi du comment.

 

I. Les 5 secrets sur la marche nordique

 

1. Le Sauvakävely est issue du ski et non de la marche

Contrairement à ce que laisse penser son nom, la marche nordique n'est pas issue de la marche mais du ski. Elle était d'abord pratiquée par les skieurs qui, pour continuer à s'entrainer lorsqu'il n'y avait plus de neige et garder leur forme physique, marchait avait des bâtons et simulait le mouvement de la glisse.

La discipline, comme son nom l'indique, est née dans les pays nordiques dans les années 60. Plus précisément, c'est en Finlande qu'est apparu le Sauvakävely, de son vrai nom. Il a connu alors un succès fulgurant dans tous les pays scandinaves. Néanmoins, il a fallu attendre 1997 pour que la discipline soit lancée officiellement. Dès lors, le nombre de pratiquants a explosé pour atteindre plus de 10 millions aujourd'hui. Ce succès a largement dépassé les frontières de la Scandinavie puisqu’on ne compte désormais pas moins de 40 pays où la marche nordique est présente.

 

2. Les bienfaits de la marche nordique

Bon, on l'avoue, le fait que la marche nordique comporte de nombreux bienfaits n'est plus un secret pour personne. Mais savez-vous réellement à quel point cette activité est bonne pour votre santé ? Pourquoi le bienfait sur la santé est la motivation principale de 41,1% des pratiquants de marche nordique ?

 

> Renforcement des muscles et du cœur

Lors d'une séance de marche nordique, près de 90% des muscles du corps travaillent. Ainsi, les muscles apparents, importants pour notre silhouette, sont autant sollicités que les muscles profonds, importants pour notre posture. À vous les bras musclés et la tablette de chocolat !

Le muscles en action ont besoin d'oxygène, provenant du cœur. Lors d'une séance de marche nordique, presque tous les muscles étant sollicités, le cœur devra fournir tout l'oxygène nécessaire et donc fonctionner rapidement. Dès lors, le cœur se fortifie.

 

> Simulation du capital osseux et assouplissement des articulations

Lorsque le bâton et le talon opposé frappent simultanément le sol, des vibrations parcourent notre squelette. Elles participent à renforcer la micro-architecture et le capital minéral osseux, prévenant ainsi l'ostéoporose.

Les bâtons ont aussi l'avantage de soulager les articulations. Hanches, genoux, bas du dos et chevilles sont beaucoup moins traumatisés lors d'une séance de marche nordique que lors d'une séance de course à pied.

 

> La marche nordique affine

Lors d'une marche nordique, tout le corps est mobilisé. Par synergie, la dépense énergique engendrée est très importante. Elle équivaut en effet celle de la natation et du ski nordique, soit 2 à 4 fois plus d'énergie dépensée que lors d'une marche classique. Toute cette énergie dépensée permet de vous affiner. Pour celles et ceux qui cherchent à maigrir, la marche nordique est donc une solution saine et sportive.

 

> Amélioration de l'équilibre et de la coordination

La marche nordique demande une parfaite coordination de vos bâtons, prolongement de vos bras, et de vos jambes. Si au début ce mouvement peut paraître un peu compliqué, vous allez très vite vous y faire. Ainsi votre cerveau sera stimulé et vous créerez de nouveaux schémas mentaux, améliorant votre coordination.

Pour travailler l'équilibre, il vous suffit de varier les terrains, de se confronter à tous les sols et par conséquent de travailler votre équilibre dans tous les environnements.

 

 

3. Le nordic walking s'adresse à tous

 

L'avantage de la marche nordique est qu'il s'adresse à tous. Seul un court apprentissage pour réussir à coordonner bâtons et jambes est nécessaire. Ensuite, peu importe votre condition physique, votre âge, vos envies etc., vous pouvez facilement vous y mettre. Le tout est de se faire plaisir et de la pratiquer comme on l'aime : en terrain difficile pour les uns, en compétition pour les autres... chacun trouvera forcément son bonheur.

 

> La marche nordique sur tous les terrains

La marche nordique est aussi un bon moyen de découvrir la nature et d'appréhender tous les types de terrains. Asphalte, forêt, sable dur, terrains meubles... la marche nordique se pratique partout et sur toutes les surfaces. Vous ferez sûrement à cette occasion la découverte de paysages magnifiques et travaillerez d'autant mieux que votre corps et vos gestes devront être adapté aux situations. Ainsi, vous pourrez développer votre équilibre et fournir un effort non négligeable. Attention cependant, chaque terrain demande une technique et une approche particulière. À vous de vous adapter !

> La marche nordique pour tous les âges

Non, la marche nordique ne s'adresse pas qu'aux retraités. Bien que la randonnée et la marche nordique soit souvent associées à des disciplines pour les "vieux", de plus en plus de jeunes se laissent séduire, et on comprend pourquoi. La marche nordique sollicite plus de muscles et a une consommation énergétique équivalent à celle d'un footing.

Bien que les 50-59 ans représentent 39% des pratiquants de marche nordique, 7,4% sont des personnes âgées de moins de 40 ans.

La marche nordique s'adapte aussi aux enfants qui trouveront un côté ludique à utiliser des bâtons et coordonnent généralement rapidement bras et jambes pour adopter la bonne technique.

" Sur la neige les petits ont les skis, mais pas les bâtons. La marche nordique, ce sont les bâtons sans les skis ! "

 

Nicolas Tavernier Accompagnateur en Montagne et Instructeur en Marche Nordique

 

> Le Marche Nordique Tour, la marche nordique en compétition

Il est désormais possible de pratiquer la marche nordique en compétition. Encadré par la Fédération Française d'Athlétisme, le Marche Nordique Tour a vu le jour en 2014. La compétition consiste en une épreuve chronométrée, donnant lieu à un classement. Le tout doit bien sûr respecter les contraintes de la marche nordique. Entre autres, vous devez toujours avoir un bâton et un pied au sol.

Suite au succès de l'événement, le Marche Nordique Compétition Nature a été lancé en 2016 pour répondre à la demande des compétiteurs dans l'âme. Alors à vos bâtons, prêts, partez !

 

4. La marche nordique nécessite un bon équipement

 

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il ne suffit pas d'enfiler ses veilles baskets et de trouver deux morceaux de bois en guise de bâtons pour se lancer dans la marche nordique. La discipline demande en effet un matériel adapté.

 

> Le bâton de marche nordique

Ce qui fait la spécificité de la marche nordique est l'utilisation de bâtons, mais pas n'importe lesquels. Il est important de bien choisir ses bâtons pour être à l'aise et performant sans traumatiser le corps, sans quoi vous perdrez les effets bénéfiques de l'activité. 

En attendant, on vous rappel les principes les plus importants. En premier lieu vous devez toujours avoir deux bâtons. Non seulement avec un seul vous serez moins performant, mais vous serez également mal équilibré et la marche deviendra surtout traumatisante pour votre corps.

  • Un bâton solide

Les matériaux les plus adaptés pour un bâton de marche nordique sont les fibres composites, les fibres de verre et le carbone. Plus le taux de carbone est élevé, plus le bâton sera solide. La fibre de verre quant à elle est plus souple et vibre donc suffisamment pour transférer la propulsion au corps. Optez également pour des bâtons mono-brins, plus solides que les bâtons télescopiques qui ne résisteront pas à une utilisation intense.

  • Un bâton à la bonne taille

Pour adopter la bonne technique de marche, il est indispensable d'avoir des bâtons à la bonne taille. Attention, chaque marque a ses spécificités. Essayez les !

Demandez conseil auprès d’un professionnel de la marche nordique.

Il vous conseillera sur le choix des bâtons et de la taille. Votre choix ne sera que meilleur.

Pour vérifier si vos bâtons sont à la bonne taille, tenez les droits devant vous. Si votre coude forme un angle de 90° et que votre avant-bras est parfaitement à l'horizontale, alors vos bâtons sont de la bonne taille.

  • Un manche et une dragonne confortable

Pour un confort optimal, préférez un manche en liège ou en mousse. Le liège permet d'absorber la transpiration, tandis que la mousse est idéale pour les mains sensibles.

En ce qui concerne la dragonne, vous devez la tenir fermement sans la serrer. En réalité, c'est sur elle que vous poussez et non sur le bâton. Elles existent sous forme de gantelets, sous forme de lanière et même de gantelets tactiles !

 

> Les chaussures de marche nordique

La marche nordique se pratique partout, il est donc important d'avoir des chaussures qui s'adaptent à tous les terrains. Mais en même temps, elles doivent permettre une foulée dynamique et rapide. Par conséquent, les chaussures de randonnée montantes sont fortement déconseillées car rigidifie le pied et la cheville, or leur travail fait justement l'intérêt de la marche nordique.

Sur les chemins techniques, vous aurez besoin d'une semelle antidérapante. Elle doit être également assez épaisse pour ne pas blesser la plante du pied lorsque le chemin est caillouteux. Toutefois, la semelle doit rester souple pour que le mouvement du pied ne soit pas gêné.

Enfin, pour pouvoir crapahuter quel que soit le temps, il est conseillé d'adopter des chaussures respirantes mais imperméable.

Finalement, la chaussure qui s'en rapproche le plus est la chaussure « Basket de rando ou de trail.

 

5. La marche nordique n'est pas facile

 

Bien que la marche soit l'une des activités les plus naturelles de l'Homme, la marche nordique n'est pas si facile qu'elle n'y paraît. Elle nécessite à la fois l'apprentissage d'une technique et une bonne condition physique.

> La technique de la marche nordique

Si l'apprentissage de la technique n'est pas très compliqué, il demande néanmoins une certaine coordination. Les membres inférieurs et supérieurs doivent en effet être synchronisés. Lorsque la jambe droite est avancée, c'est le bâton gauche qui doit être planté, puis inversement. L'erreur la plus fréquente chez les débutants est de planter le bâton et de poser la jambe du même côté. Cependant, si vous devez vous concentrer quelque peu au début pour réaliser le mouvement, il deviendra vite naturel. Dès lors, plus rien ne vous arrêtera et vous pourrez crapahuter en toute liberté.

> La condition physique

Si vous espérez marcher rapidement, parcourir de longues distances ou vous lancer dans la marche nordique en compétition, il vous faudra acquérir une solide condition physique. Mais l'avantage de la marche nordique est qu'elle se pratique à tous les niveaux. Ainsi, même si vous commencez avec une piètre forme, vous pourrez rapidement progresser, tenir plus longtemps et avancer plus rapidement.

 

II. La sélection des professionnels pour bien pratiquer la marche nordique

Pour bien commencer la marche nordique, adopter la bonne technique dès le début et ne pas prendre de mauvaises habitudes, Nicolas de Nordic’Evasion-Paladru sera vous conseiller et vous partager le plaisir de marcher.

 

Ça y est, la marche nordique n'a plus aucun secret pour vous. Il est donc temps de vous lancer ou continuer si vous avez déjà succombé à l'attrait de la marche nordique. On ne doute pas un seul instant que vous prendrez du plaisir et vous sentirez de mieux en mieux physiquement. Alors, qu'attendez-vous ?